Course poursuite sur le périph.

Mais pourquoi faut-il à tout prix poursuivre une voiture qui fait des zigzags sur le périph? C’est quand même pas un crime de zizaguer en bagnole! C’est pas prudent mais c’est pas un crime! Est-ce que ça vaut la peine de déclencher une poursuite à 150 kmh, infiniment plus dangereuse que les zigzags en question? Je lis que les policiers avaient repéré la plaque de la Range Rover et qu’ils savaient même que c’était une voiture de location, ils avaient donc de bonnes chances de retrouver ses occupants. Les policiers en lancant cette poursuite mettaient en danger la vie de ceux qu’ils poursuivaient, la vie des autres automobilistes présents sur le périph et enfin leur propre vie, tout ça pour des zigzags!

Vous me direz que les chauffards n’avaient pas à s’enfuir; mais s’enfuir n’est pas un crime! Ne pas obtempérer n’est pas un crime! On peut avoir de bonnes raisons d’essayer d’échapper à la police sans pour autant être un assassin. Dans le cas des 2 mecs de la Range, bourrés, sans permis et récidivistes, c’était évident qu’ils ne pouvaient pas s’arrêter, c’était preque une question de vie ou de mort pour eux, n’importe qui à leur place aurait tenté sa chance.

Publicités

22 Réponses to “Course poursuite sur le périph.”

  1. Madame Cerise Says:

    Oula oulala… je parie qu’avant 68 vous étiez blouson noir…!

  2. Furax Says:

    Décidément, konk, je vous comprends de moins en moins, je ne sais vraiment plus dans quel camp vous êtes…

    Donc d’après vous, si vous n’avez pas tué quelqu’un devant eux, les policiers ne pourraient pas vous poursuivre pour ne pas mettre votre petite vie de délinquant en danger !
    Mais c’est vous qui mettez votre vie en danger, vous n’avez qu’à vous arrêter et ne pas faire de l’escalade dans les délits.

    Je vais donc vous faire plaisir en vous disant qu’en cas de poursuite et pour autant qu’ils ne mettent pas en danger la vie des passants et la leurs, ils peuvent tirer sur des fuyards, et s’ils crèvent tant pis pour eux et merci pour la société, les fuyards que vous défendez sont par définition des criminels et leur vie m’importe peu, cela fera toujours des crapules en moins !
    Il n’y a vraiment que les déboussolés comme vous pour pleurer sur leur sort… pleurez mon pauvre konc, pleurez, pleurez donc, comme ça vous pisserez moins…

    « Bourrés, sans permis et récidivistes, c’était évident qu’ils ne pouvaient pas s’arrêter, c’était presque une question de vie ou de mort pour eux, n’importe qui à leur place aurait tenté sa chance. »

    Alors là, celle-là, je vais l’encadre, c’est un must…
    Votre « compassion » pour toutes les crapules et les délinquants qui vous crèveraient la paillasse sans le moindre état d’âme n’est que de la faiblesse, de la lâcheté, de la veulerie, de la niaiserie.
    Vous êtes vraiment complètement déboussolé, vous êtes bon pour la casse et je vous répète et confirme ce que je vous ai déjà dis : « la vieillesse est un naufrage », vous en êtes une parfaite démonstration !

    Et j’ajoute pour votre collection de citations (ça peut toujours servir):

    « Quand le gentil vieilli, il devient d’abord naïf puis niais… »

    Avec moi on apprend toujours quelque chose… merci qui ?

    • Madame Cerise Says:

      Cher Furax, ne croyez vous pas qu’il y a peut-être bien caché mais présent quand même une possible sorte de second degré…??
      hum hum hum… je me pose la question…
      Allez va. C’est ça.

      • Furax Says:

        Second degré ?
        Quel second degré ?
        Dans le chef de qui ?
        De M. konk ?
        Ah non, ça je ne vois pas.
        .
        Il est comme ça konk, humaniste, le cœur sur la main, bon comme du bon pain, il ne ferait pas de mal à une mouche.
        .
        Konk est quelqu’un qui sauverait un serpent près à le mordre, il pardonnerait au violeur de sa fille, car elle est si jolie…
        .
        Konk est une victime née, les bras m’en tombe chaque foi que je le lis…
        .
        Mais au fait, cela ne me dit toujours pas ce que VOUS en pensez…

      • Madame Cerise Says:

        Oh moi… je suis restée vieux jeu. J’ai toujours respecté les forces de police. J’ai eu comme tout le monde à subir quelques contrôles d’identité au volant. Rien de bien terrible. Fin des années 70 on m’a même demandé d’ouvrir mon coffre. Je l’ai ouvert. Il n’y avait rien. Aurait pu s’y trouver mon bel homme gonflable en latex. C’était mon époque de folies diverses. Mais non. Je l’avais jeté quelques jours auparavant du haut des 300m du Cap Canaille à Cassis. Je me souviens même avoir dit: mieux vaut lui que moi.
        A cette époque et avant celle-ci j’entendais parfois parler de passages à tabac dans les commissariats. Cela ne me faisait pas peur car respectueuse du droit et peu encline à la malhonnêteté je ne me sentais pas concernée par ces sortes de pratiques. Par contre elles devaient avoir du bon car les faits divers étaient peu abondants et en tous cas dépourvus de toutes ces agressions horribles et sordides que nous subissons aujourd’hui. On pouvait sortir,voyager, aller au spectacle sans redouter les incivilités comme ces salauds
        disent.
        Aujourd’hui ces pauvres policiers ne peuvent même plus se permettre de se divertir quelque peu par un bon passage à tabac comme à la bonne époque. J’ai l’impression qu’on les
        force même à dire merci quand ils reçoivent les coups des néo brigands. Ces policiers risquent leur vie tous les jours et effectivement à leur place je ne prendrais pas le risque de poursuite à 150 à l’heure et même moins. Surtout quand le magistrat remet les poursuivis en liberté dans les heures suivantes.
        Mais ils sont têtus et persistent à bien faire leur travail jusqu’au bout. Sincèrement je leur rends hommage et leur recommande une très grande prudence. Leur vie est plus en danger que celle des juges. Donc prudence et pas d’excès de zèle!
        Voilà cher Furax ma pensée… qui ne peut être qu’au premier degré!
        Merci au fait pour votre remarquable étude ci-dessus sur l’ère pompidolienne. Elle pourra ouvrir les yeux de beaucoup puisqu’elle a ouvert les miens.

    • JGP Says:

      Le journal télévisé – le vrai – vient de paraître comme tous les lundis matins. Ne manquez pas d’aller le voir ici:
      http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-la-Russie-25-fevrier-2013_v188.html?com#comments

  3. Robert Says:

    Merci vieille baderne aigrie.

  4. Libellule Says:

    Madame Cerise… ne serait-ce pas une de ces agressions horribles et sordides dont vous nous faîtes état ci-dessus…?

    http://gaelle.hautetfort.com/archive/2013/02/24/titre-de-la-note.html

  5. cecile Says:

    En tout cas il est curieux de se rendre compte que nous vivons un temps où l’on ne peut même plus se soulager à évoquer quelque chose d’évidemment à l’emporte-pièce mais seulement se soulager à lire quelqu’un évoquant quelque chose à l’emporte-piece sachant que celui-ci se fera remonter les bretelles. Mais surtout quand par ailleurs, il est totalement mis sous cloche des scandales absolument sans nom, sur les radars par exemple…(http://www.enquete-debat.fr/archives/radars-le-retour)

  6. cecile Says:

    quelque chose « dit » à l’emporte-pièce, je ne sais pas décidément pas parler.

  7. cecile Says:

    pas pas décidément pas, ah, la barbe ce truc qu’on peut pas corriger!

    • konktextes Says:

      Allons Cécile, on se calme, on respire à fond et on reprend à partir de pas pas… Faut pas vous laisser impressionner par Furax, c’est probablement un faux méchant; je ne serais pas surpris qu’il accueille chez lui des immigrés clandestins.

  8. Robert Says:

    Furax a donné beaucoup de juifs en 42, mais jamais les bons coins à champignons.

    • Furax Says:

      Vous avez milles fois raison, en 42 j’étais là et bien là, et à l’époque j’emmerdais déjà bien mon monde, j’étais un trou du cul pas possible qui lâchait toute la merde qu’il pouvait…

      • konktextes Says:

        C’est pas bien clair, qu’est-ce que vous faisiez exactement en 42? Quel âge aviez vous? Pardon d’être indiscret

  9. Robert Says:

    Oui, un collabo en somme?

  10. Robert Says:

    Nous n’aurons pas droit au récit de guerre de Furax. Gageons que sa ponctualité au Bureau des Affaires Juives lui aura valu une Francisque.

  11. Robert Says:

    Un fan de Degrelle

  12. Madame Cerise Says:

    C’est bien calme. Seraient-ils enfermés à la chapelle Sixtine…

  13. Abbé Mouspapam Says:

    Ils ne vont pas tarder à revenir! Le konklave est fini…

  14. Vol Says:

    « Mais pourquoi faut-il à tout prix poursuivre une voiture qui fait des zigzags sur le périph? »

    Parce qu’ils pourraient tuer des innnocents enfin 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :