5 euros par mois, suite

Ma petite cousine dit qu’elle était vraiment à 5 euros quand elle était étudiante, à l’os, comme le budget des armées, ok, je ne veux pas me fâcher avec ma famille; mais les autres étudiants? Ils ne peuvent vraiment rien gratter sur les loisirs, les clopes, l’alcool, (pour ne parler que des drogues légales et abordables)? Ils ne fument pas, ni ne boivent? Mais bon sang qu’est-ce qu’ils font? Ils savent à peine lire quand ils sortent de fac!

Publicités

Une Réponse to “5 euros par mois, suite”

  1. eric Says:

    A partir du moment où certains (ceux qui prennent ce genre de décision) ont trop mais en veulent encore plus quitte à ôter à ceux qui sont déjà en dessous du seuil de pauvreté je ne peux qu’être d’accord avec ces derniers. Les étudiants bourgeois très visibles en ville le soir ne sont que la minorité (ils deviendront les décisionnaires qui en voudront encore plus que leurs ainés comme toujours, jusqu’à ce que cela casse). Rien de neuf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :