Archive for janvier 2011

Jean Teulé et la Shoah

janvier 25, 2011

     Le mardi 16 août 1870 Alain de Monéys jeune Périgourdin intelligent et aimable sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heure. Deux heures plus tard la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.

Pourquoi une telle horreur est-elle possible? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare?

Oui, pourquoi en effet? Alain de Monéys aime les braves gens d’Hautefaye, et les braves gens d’Hautefaye l’aiment; il est connu et apprécié de tout le monde, tous ont voté pour lui aux dernières élections, les paysans et lui s’appellent par leurs prénoms, ils ont pêché les écrevisses ensembles. Il est généreux, il a offert une génisse à Bertille sa voisine indigente et il fait remonter le toit de la grange brûlée d’un pauvre paysan. Enfin c’est un vrai patriote qui s’apprête à partir à la guerre malgré une légère infirmité, comment pourait-on vouloir lui faire du mal?

Jean Teulé donne quelques explications rapides: C’est la sécheresse, il fait très chaud et les gens ont beaucoup bu. A celà s’ajoute la guerre de 1870 contre la Prusse qui est en train de mal tourner et Napoléon 3 est sur le point d’être écrasé. Pas de quoi fouetter un chat semble dire Jean Teulé. Il y a bien aussi cet incident qui serait peut-être à l’origine du drame: Camille de Maillard, le cousin d’Alain de Monéys, présent sur la foire aurait lu le journal à haute voix et annoncé la défaite de la France, ce qui aurait indigné les paysans, c’est à peu près tout.

Je suis allé voir dans Wikipedia et ça semble un peu plus compliqué que ça: Le drame a été maintes fois raconté par des auteurs plus anciens qui ont pris la peine d’expliquer un peu les choses:

1: Les paysans Périgourdins sont largement bonapartistes et cette défaite de leur empereur leur est insupportable.

2: Il y a dans le pays des rumeurs d’invasion et d’espionnage.

3: Le gentil Alain de Monéys n’est peut être pas aussi aimé que l’auteur le prétend : C’est un propriétaire terrien donc, aux yeux des paysans, un exploiteur et c’est aussi un noble, donc probablement un légitimiste qui souhaite  la défaite de Napoléon 3 pour restaurer la monarchie et le servage…

Tragédie nationale, vieilles haines sociales et politiques, soupçon de trahison, on est loin de la réunion bon enfant qui tournerait inexplicablement au drame. Comment nous serions nous comportés à la place de ces gens et dans la même situation? Jean Teulé, qui est probablement prêt à déclencher une guerre civile si le FN arrive au pouvoir, ne comprend pas que des paysans patriotes puissent devenir violents en apprenant la défaite de leur pays et la chute de leur empereur. Pour lui Alain de Monéys a été torturé et tué sans raisons un point c’est tout. Et Jean Teulé pense ça parce que c’est un enfant de la Shoah, nourri au lait de l’holocauste et donc intimement persuadé, parce que c’est maintenant inscrit dans nos gènes, que les hommes sont des monstres et qu’il n’y a même pas à chercher d’explication à leur barbarie.

 

Publicités

Nouvelles pages

janvier 3, 2011

Je viens d’ajouter deux nouvelles pages

L’ une est un recueil de mes articles sur la liberté

L’autre est consacrée aux articles sur le racisme, l’exclusion, l’antisémitisme etc

Que de vieux écrits donc, mais regroupés ainsi ils paraîtront peut-être moins décousus?

Re bonne année à tous