Archive for décembre 2011

Génocide Arménien (suite)

décembre 27, 2011

Les Génocides, ça n’existe pas!

Génocide: « Extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d’un groupe, ou partie d’un groupe, en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales »

Il n’y a qu’à la guerre qu’on extermine des gens intentionnellement, systématiquement et de façon programmée. Il faut qu’il y ait une bataille, Il faut être soi même en danger de mort pour pouvoir tuer d’autres humains; à froid on ne le peut pas, c’est comme ça!* Voilà pourquoi ces histoires de génocides où des gens s’en vont  tous les matins, comme on va au bureau,  assassiner des femmes et des enfants, ça ne tient pas debout. Pas besoin de lire les théories révisionnistes pour comprendre ça, du bon sens suffit. La Shoah, les génocides arméniens, cambodgiens, rwandais, ceux des indiens d’Amérique ou des aborigènes d’Australie, tout ça c’est une seule et même immense blague. Des horreurs, des atrocités oui, des génocides non, non et non!

Et arrêtez de me regarder avec ces airs de dégoût ou de pitié, c’est vous qui êtes répugnants de colporter ces horreurs, c’est vous qui êtes pitoyables de croire, au 21e siècle,à ces histoires de monstres. Vous n’avez pas honte! C’est vous qu’il faut condamner! Les méchants c’est vous!

*C’est vrai que quelques personnes semblent pouvoir tuer froidement d’autres êtres humains, comme le font les bourreaux dans les pays où la peine de mort existe, ou certains tueurs en série (mais là il s’agit plutôt de malades mentaux).

Publicités

Génocide arménien

décembre 22, 2011

Sur le génocide on ne connaît pratiquement que le point de vue arménien. Voici celui des Turcs:

http://www.kultur.gov.tr/FR/belge/4-888/articles.html

http://www.kultur.gov.tr/FR/belge/4-927/les-turc-ont—ils-soumis-les-armeniens–un-genocide-sy-.html

http://www.kultur.gov.tr/FR/belge/4-925/le-nombre-des-armeniens-ayant-perdu-leurs-vies-est-il-1-.html

Le point de vue arménien est largement développé sur Wikipedia et ailleurs

Génocide arménien

décembre 22, 2011

Voici un article que j’avais publié en 2006 sur Over Blog:

 

UNE TRAGEDIE POUR LES ARMENIENS… UN GENOCIDE NON !

Voici des extraits d’un article de Bruce FEIN, un avocat américain spécialisé dans les affaires internationales. Je les publie pendant que j’en ai encore le droit. Le titre de cet article est : Une tragédie pour les Arméniens et les Musulmans oui ! Un génocide ? Non !

« Le décret gouvernemental de déplacement des populations arméniennes fut une mesure de guerre qui n’était ni dirigée contre les Arméniens en général ( ceux qui étaient en dehors des territoires sensibles ne furent pas dérangés ) ni prise intentionnellement pour que les risques et les épreuves de ce déplacement les tuent…

Ce décret est entièrement dirigé contre l’extension des Comités Révolutionnaires Arméniens…

Des dizaines de milliers d’Arméniens désertèrent l’armée ottomane ou échappèrent à la conscription pour servir avec les Russes…

Les Arméniens de l’Empire Ottoman se vantèrent à la conférence de la paix d’avoir combattu  » épaule contre épaule » avec les vainqueurs…

Et l’Arménie fut reconnue comme une nation victorieuse à la conférence de paix de Paris..

Le gouvernement turc avait des preuves écrasantes pour douter de la loyalité des Arméniens… Leur déplacement en masse était clairement une mesure de guerre absolument nécessaire…

La Grande Bretagne eut accès aux archives ottomanes mais ne trouva pas de preuves du génocide arménien… Beaucoup de Turcs furent détenus à Malte, accusés de complicité dans le massacre des Arméniens et furent libérés en 1922 faute de preuves…

Il est à peu près certain qu’environ 600 000 Arméniens ottomans périrent durant la 1ere guerre; mais les musulmans furent encore plus nombreux, environ 2,5 millions en Anatolie de l’ouest, tués par les Arméniens, les Russes et les privations…

L’étendue horrible des violences et des représailles fut le fait d’actions individuelles ou d’officiels malfaisants… Le gouvernement ottoman décourageait et punissait ces crimes dans la mesure de son pouvoir de plus en plus limité…

Je ne traduis pas le reste, ça me fatigue. Je ne garantis pas l’honneteté de ce Mr FEIN, mais il a quand même l’air d’avoir étudié la question,vous ne trouvez pas? Nos députés qui ont voté la loi punissant la négation du génocide en savent-ils autant?

 

Les hauts fonctionnaires

décembre 21, 2011

LES HAUTS FONCTIONNAIRES

Martin Hirsch, président de  » l’Agence du service civique » gagne 9200 euros par mois. C’est dit-il le salaire normal d’un haut fonctionnaire. C’est sûr qu’à côté de David Beckham et ses 800 000 euros par mois c’est dérisoire, mais c’est quand même pas mal. Pour peu que Mme Hirsch ait le moindre emploi de caissière  et on dépasse les 10 000 euros, c’est confortable. Je ne sais pas combien il y a de hauts fonctionnaires en France, mais ce que je sais c’est que ces gens super diplômés  qu’on appelle « grands commis de l’Etat » sont chargés d’administrer le pays. Eh bien précisément le pays n’a pas été bien administré!  Avec  1700 milliards de dette nous n’avons pas été bien administrés. Il faudra donc que ces grands commis, tout comme les politiciens qui nous gouvernent , nous rendent des comptes, et peut-être plus encore que ces derniers, car contrairement à eux ils n’ont pas l’excuse des élections et de l’insécurité de l’emploi, ils n’ont même pas l’excuse de l’incompétence, leur responsabilité est totale

Quand on gagne 9200 euros par mois on n’a pas de mal à se faire un joli patrimoine. Ces gens savent gérer leurs affaires, à défaut de celles du pays, Il leur est facile de mettre tous les mois 3 ou 4 000 euros de côté, rien qu’au bout de 10 ans ça fait 500 000 euros, ils ont donc forcément amassé 1 million d’euros, dans la pierre où ailleurs, reprenons cet argent; reprenons ces petites fortunes construites à nos dépens, elles sont à nous.

ESCROQUERIE EN BANDES ORGANISEES

décembre 15, 2011

ESCROQUERIE EN BANDES ORGANISEES

J’ai eu plusieurs amendes pour excès de vitesse et je les ai payées. De même j’ai du payer 320 euros parce que j’avais déposé 2 sacs poubelles à la porte d’une déchetterie qui était fermée (j’avais confondu les horaire d’été et ceux d’hiver). J’ai aussi payé 6500 euros d’amende pour avoir fait un dessin jugé antisémite; c’est normal, la loi c’est la loi. Mais maintenant j’aimerais beaucoup que ceux qui ont ruiné la France soient eux aussi punis, car, tout comme moi, ils ont commis des délits. Je ne suis pas juriste, mais leurs actes ont bien été contraires à l’intérêt du pays; ils ont bien porté atteinte au crédit et à la réputation de la France; ils l’ont bien mise en situation de faillite. Il y a donc bien eu  » abus de biens sociaux ». Comme n’importe quels dirigeants de sociétés ces gens encourent  une peine de 5 ans de prison et 375 000 euros d’amende. Et comme ils étaient « dépositaires de l’autorité publique » ça vaut 10 ans et 1 million d’euros d’amende. Et enfin comme ils agissaient en bandes organisées (et quelle organisation! Une fois la bande de droite une fois la bande de gauche…), ça leur coûtera encore plus cher.

Je sais bien que ce n’est pas avec ces amendes qu’on remboursera la dette, mais ce sera au moins une leçon. Et puis , comme dirait Audiard, ça ne sert peut être à rien mais ça soulage!

EMPRUNT:LA DROGUE DURE (suite)

décembre 11, 2011

EMPRUNT: LA DROGUE DURE (suite)

En réalité ils n’ont jamais eu l’intention d’arrêter d’emprunter, ils n’imaginent même pas que ce soit possible. « Lancer un emprunt » est devenu pour eux un réflexe, c’est inscrit dans leurs gènes. On a 1700 milliards de dettes que faut-il faire? Réponse: Y’a qu’à lancer un emprunt… C’est pour ça qu’ils tiennent tant à leur triple A, pour pouvoir continuer à emprunter facilement et à bon compte; mais s’ils le perdent ils emprunteront quand même, dans des arrières boutiques louches,à 30% s’ils le faut, ils sont prêts à tout. Peu importe pour eux que 10, 20 ou 30% de nos impôts servent a payer des usuriers.

Il n’y a rien d’autre à faire que de les arrêter de toute urgence et les enfermer en attendant de les juger.

CRIME

Vous me trouvez sans doute sévère, mais pour moi cette dette faramineuse est un crime contre nos enfants. Laisser un héritage pareil à ses gosses c’est être des parents indignes. Nous méritons tous une punition (et nous l’aurons), mais nos dirigeants doivent être servis les premiers.

Qui doit payer la dette? suite…

décembre 9, 2011

J’ai oublié de dire: L’Etat ne paye pas que ses dirigeants et ses fonctionnaires, il paye aussi des entreprises, des organismes, des caisses, des associations etc… Tous ces bénéficiaires de l’argent public doivent aussi rendre des comptes et restituer la part qu’ils ont touchée  grâce à l’emprunt.

EMPRUNT: LA DROGUE DURE

décembre 9, 2011

L’ETAT INTERDIT BANCAIRE

J’ai connu le chômage et, ce qui va avec, les problèmes avec ma banque. Après quelques chèques sans provisions on m’a convoqué et on m’a retiré mon carnet de chèque. j’ai eu beau dire que j’étais un vieux client et prometttre que j’allais bientôt retrouver un job, ils ont été intraitables, et ils ont bien fait! Sans celà j’aurais continué à faire des chèques en bois et aujourd’hui je serais encore en train de rembourser ma dette. J’ai serré les dents, j’ai fait mes course chez Leader Price et mon dieu je n’en suis pas mort.

Maintenant les banquiers doivent être aussi sévères avec nos dirigeants: Fini les triples A *, fini les découverts, fini les déficits,  retirez carnets de chèques et cartes bleues à ces Messieurs de Bercy et qu’ils payent avec ce qu’ils ont dans la caisse et pas un sou de plus. Il y aura des pleurs et des grincements de dents, mais c’est la seule facon d’arrêter la course vers la catastrophe.

EMPRUNT: LA DROGUE DURE

C’est sûr, après 30 ans d’addiction à l’emprunt le sevrage va être douloureux et une période de dépression est possible. Des produits de substitution peuvent être proposés, par exemple payer une partie du salaire des fonctionnaires en billets de Monopoli, mais le mieux est d’être courageux et d’apprendre à vivre sans cette drogue mortelle. Après une bonne cure de désintoxication nous pourrons enfin revivre.

* Ils étaient contents, ils avaient la bonne note, comme des gosses.